Petit geste, grand impact : la corbeille de fruits au bureau

Actualité

Petit geste, grand impact : la corbeille de fruits au bureau

A l’heure où de multiples informations circulent sur le bien-être en entreprise, le manger sain, le bio ou encore la responsabilité écologique, la corbeille de fruits au bureau peut sembler démagogique, voire désuète. 

Et pourtant, il apparaît que ce principe fort simple à mettre en place peut présenter nombre d’avantages pour l’entreprise.

Il est fondamental de ne pas arriver un matin en déclarant la bonne intention du week-end ; les collaborateurs pourraient y voir une tendance paternaliste sortie de nulle part, mais peu suivie de faits. En amont, il semble important d’associer à la réflexion les représentants du personnel ou encore quelques collaborateurs qui sauront aider à porter le projet.

Ensuite doit se décliner l’aspect purement pratique, pour que la démarche ait du sens et ne se contredise pas toute seule. Ainsi, une corbeille trop importante pourrait en fin de semaine se transformer en gaspillage et moucherons, ce qui ternirait l’intention préalable. Il faut que cette corbeille soit le lieu de la concertation, du partage, de la solidarité, du plaisir et du rire. Pour commencer, demander aux personnes qui le souhaitent de relever le nombre d’adeptes de la pause fruits. Cela permettra de communiquer sur la finalité de la démarche, et de prévenir le gaspillage.

Ensuite proposer une grille des saisons afin que les pommes poires oranges soient vite rejointes par des fruits exotiques, purement de saison ou encore inconnus : jacquier, œil du dragon, fruit du serpent, main de Bouddha… Il faut par ailleurs assurer la logistique : qui achète ? Un planning permettrait de ne pas se poser la question, faire doublon ou ne rien avoir le lundi, et ouvrirait la porte aux initiatives personnelles.

L’intention profonde et le contexte feront le reste ; dites à vos collaborateurs que le milieu d’après-midi est toujours une phase difficile, entre digestion et fatigue, et que se retrouver autour d’une corbeille est sans doute une façon de discuter, de s’informer, de partager.
Vous craignez que cette pause vienne s’ajouter aux pauses café et pauses cigarettes existantes, et qu’ainsi elle nuise au temps de travail ? Certainement pas : une pause de dix minutes, qui plus est thématique, évitera que chacun baille, regarde son téléphone ou surfe sur internet dans ce moment de creux.

Et puis, le vendredi venu, pensez à proposer un tour de rôle pour que les fruits non consommés rejoignent la famille de l’un des collaborateurs concernés. Enfin, pourquoi ne pas organiser, à chaque fin de saison, un concours du meilleur fruit, du plus surprenant, du plus mauvais ou du plus vilain ?

Dans tous les cas, souvenons-nous que les employés, revigorés par un peu de vitamine C et de mastication, seront plus efficaces dans cette seconde partie de l’après-midi.

Source: HR Today online / 18 octobre 2018 / Jacqueline Blasco-Luciani

Information
  • article
  • 22 oct 2018

Conseil d'administration

Lire la suite +

Services

L’UPCF se profile en tant qu’interlocuteur incontournable pour la défense des intérêts patronaux et des PME dans des domaines tels que : formation professionnelle, soutien juridique, conditions de travail et salariales, fiscalité etc.

Lire la suite +
Formation

Formations

Toutes nos formations en un coup d'oeil.

Lire la suite +