no 292 juillet 2018

Info Patronale

no 292 juillet 2018

La révision de la fiscalité des entreprises a de nouveau fait la une des journaux le mois dernier. Mais pas sous le nom de réforme de l’imposition des entreprises III ou projet fiscal 17, mais sous l’abréviation RFFA. Le projet de loi s’appelle désormais loi fédérale sur la réforme fiscale et le financement AVS (RFFA). Comme son nom l’indique, deux propositions politiques qui ont récemment échoué aux urnes ont été remises à l’ordre du jour politique. Une véritable prouesse politique. Ce faisant, le Conseil des Etats a ficelé un paquet susceptible d’obtenir le consensus. Lors du vote final, 34 parlementaires ont voté pour, 5 contre et 5 se sont abstenus.

Début juillet, le Conseil d’Etat fribourgeois a également informé, lors d’une conférence de presse, de la mise en oeuvre prévue de la réforme fiscale dans le canton. La proposition, qui prévoit une fiscalité des entreprises attrayante et des mesures sociales d’un montant total de plus de 30 millions de francs par an, peut être qualifiée d’équilibrée et équitable. Un projet qui assure la compétitivité cantonale et internationale et redonne aux entreprises la sécurité juridique tant attendue. Un projet qui mérite notre soutien total, pour autant que l’imposition des dividendes soit modérée.

Nous attendons avec impatience le débat y relatif au sein duConseil national et les délibérations cantonales au sein du Grand Conseil. A suivre. Le 23 septembre, nous serons à nouveau appelés à voter. L’arrêté fédéral sur les voies cyclables, les chemins et sentiers pédestres, l’initiative populaire « Pour une alimentation saine, écologique et équitable (Fair Food Initiative) » et l’initiative populaire « Pour la souveraineté alimentaire – L’agriculture nous concerne tous » seront soumises au vote. Dans les pagessuivantes, vous trouverez une brève description de ces trois projets de loi et des recommandations de vote de la Chambre patronale.

Et ceci pour finir : quiconque a récemment roulé dans la rue Joseph-Piller a été très surpris, voire stupéfait. Peut-on encore en croire ses yeux. C’est effectivement au beau milieu de la route que se trouvent deux bancs surdimensionnés. Selon la ville, ces mesures visent à calmer la circulation. Mais il n’en est rien. En tant qu’usager régulier de la route, je ne cesse de constater que cette mesure provoque exactement le contraire. Le rétrécissement de la chaussée incite littéralement les usagers de la route à s’enchevêtrer. Par conséquent il y a des embouteillages et, en raison des différentes entrées et sorties de garages, un désordre confus. En plus des voitures, les scootéristes et cyclistes agiles et de vaillants piétons qui se fraient un chemin vers l’autre côté de la route serpentent à travers ce labyrinthe. Ces mesures rendent un mauvais service à la sécurité. Si l’on considère que cet ensemble de mesures a un impact de Fr. 100 000.–, il y vraiment de quoi être surpris voire stupéfait.

A présent, je vous souhaite un été agréable et une bonne route. Je me réjouis de vous revoir le 23 août 2018 à Forum Fribourg à l’occasion de la seconde édition de notre Rentrée des entreprises.

Reto Julmy, Directeur

Information
  • infopatronale
  • 27 juil 2018

Conseil d'administration

Lire la suite +

A propos

L’Union Patronale du Canton de Fribourg (UPCF) est une entreprise privée au service des entreprises et des groupements professionnels.

Lire la suite +

Services

L’UPCF se profile en tant qu’interlocuteur incontournable pour la défense des intérêts patronaux et des PME dans des domaines tels que : formation professionnelle, soutien juridique, conditions de travail et salariales, fiscalité etc.

Lire la suite +