Poursuite de l’embellie

Actualité

Poursuite de l’embellie

La dynamique économique en Suisse romande continue à être favorable, bien qu'elle soit inférieure à celle constatée dans l'ensemble du pays, selon une étude du Créa.

La dynamique économique en Suisse romande continue à être favorable, bien qu'elle soit inférieure à celle constatée dans l'ensemble du pays. Le baromètre conjoncturel de l'Institut d'économie appliquée de l'Unil (Créa) au 2e trimestre 2018 a atteint sa valeur la plus élevée depuis 2012, indique le Créa jeudi. Neuchâtel, Vaud et Fribourg portent la tendance.

Le baromètre pour la Suisse romande au 2 trimestre s'est établi à 100,8 points, en hausse de 0,3 point par rapport à la période précédente. Cela représente un écart de production positif de 0,8 point par rapport à l'équilibre. En variation annuelle, l'indicateur a gonflé de 1,3 point, précise le communiqué.

Tous les cantons romands contribuent à cette embellie. Les indices neuchâtelois, vaudois et fribourgeois ont notamment connu une forte poussée entre le 4e trimestre 2017 et le 2e trimestre 2018. Genève et le Valais progressent également, mais de manière plus modeste.

L'institution constate un redressement, de l'ordre de 5,7%, des exportations romandes au 4e trimestre, grâce à Genève, Vaud et Fribourg. Ces cantons représentent respectivement 33%, 24% et 16% des ventes à l'étranger en Suisse occidentale.
Les exportations du secteur horlogerie, bijouterie et instruments de précision ont crû de 9,7%, celles de l'industrie des machines de 10,7%. La pharma et la chimie affichent un recul de 6,7%.

Fléchissement en début d'année

En termes d'emploi, les perspectives sont bonnes pour les cantons de Fribourg et Neuchâtel mais se sont dégradées pour la région lémanique, affirme le Créa, citant le récent sondage Manpower.
Sur le début d'année, soit entre le premier et le deuxième partiel, la dynamique s'est quelque peu essoufflée en Valais et à Fribourg. Le Créa parle d'une "situation mitigée" pour les divers cantons pris individuellement. Pour la Romandie prise dans sa globalité, les activités devraient se renforcer au cours des mois à venir.

La Suisse dans son ensemble présente une tendance encore plus favorable qu'au niveau romand. Le baromètre conjoncturel s'est fixé à 101,2 points au deuxième trimestre 2018, en hausse de 0,2 point sur trois mois et de 1,4 point sur un an.
Les spécialistes de l'institut parlent de "remontée spectaculaire" qui se poursuit. L'optimisme des PME exportatrices ont atteint un niveau jamais observé depuis 2010, grâce à la dépréciation du franc et à la reprise des activités industrielles des principaux partenaires économiques de la Suisse. Le climat est "morose", en revanche, dans le secteur de la construction.

Les perspectives d'emploi sont favorables, avec une proportion toujours plus importante d'entreprises qui envisagent de renforcer leurs effectifs.

Source : Bilan online / 12 avril 2018 / AWP

Information
  • article
  • 01 mai 2018

Newsletters

Lire la suite +

Conseil d'administration

Lire la suite +
Association

Associations

L’Union Patronale du Canton de Fribourg gère actuellement 60 associations professionnelles, 16 secrétariats de cours interentreprises, diverses commissions d’apprentissage et siège dans 7 commissions paritaires.

Lire la suite +