no 290 mars 2018

Info Patronale

no 290 mars 2018

Le 5 mars, l’électorat suisse s’est rendu aux urnes pour la première fois cette année. Outre les deux projets fédéraux, il a également fallu s’exprimer sur deux projets cantonaux et une élection complémentaire au Conseil d’Etat.

Le peuple suisse s’est prononcé clairement contre l’initiative « No Billag » à 71,6 %. Dans le canton de Fribourg, ce projet a été rejeté à plus de 77 %. Ce résultat on ne peut plus clair n’est par contre pas un blanc-seing pour la SSR pour continuer comme jusqu’à présent. Au contraire, durant la campagne déjà, on a fait valoir que la SSR doit revoir ses comptes et qu’une restructuration est urgente. Ces revendications ont déployé leurs effets, car le soir même après les votations la SSR a surpris avec l’annonce de mesures d’économie à hauteur de 100 millions de francs. C’est la politique qui est à présent appelée à agir. Il est grand temps que les politiques définissent le service public que la SSR doit assurer, ainsi que le cadre financier y relatif.

Les discussions autour du deuxième projet fédéral, à savoir le nouveau régime financier, étaient largement plus discrètes et nettement moins controversées. L’arrêté fédéral était incontesté sur le principe et a été soutenu de toutes parts ainsi que par les partis. De ce fait, l’acceptation à 82% n’est pas vraiment une surprise.

Au niveau cantonal, le peuple fribourgeois a accepté un crédit d’engagement à hauteur de 39,5 millions pour l’assainissement et l’agrandissement du Collège Sainte-Croix. La forte acceptation à 80% est fort réjouissante et confirme une fois de plus l’attitude favorable des Fribourgeois pour le domaine de la formation.

En revanche, le résultat de la votation sur l’initiative constitutionnelle « Transparence du financement de la politique » qui a été acceptée à la majorité des deux tiers, était des plus surprenants. La transposition concrète de cette initiative incombera au Grand Conseil. On attend avec impatience.

Enfin, le 5 mars dernier, il s’agissait également de déterminer la succession de la conseillère d’Etat Marie Garnier. Il est réjouissant de constater que Didier Castella (PLR) a obtenu le meilleur résultat avec 26,5% des voix. Qu’il faille un deuxième tour le 25 mars pour décider du résultat final n’est, avec sept candidates et candidats, pas vraiment surprenant. Aux côtés de Didier Castella se présentera également la candidate du PS, Valérie Piller Carrard. Il est à espérer que la campagne ne sera pas réduite aux seules questions d’origines ou de sexe, mais que les questions politiques occuperont le devant de la scène et que le PLR puisse saisir l’opportunité du moment.

Et pour finir, je désire signaler une première réussie. Entre les 29 janvier et 8 février ont eu lieu les START ! Job-Dating dans huit cycles d’orientation francophones du canton de Fribourg. Ces rencontres visaient à réunir les entreprises formatrices et les élèves des CO en quête de leur avenir professionnel. Lors de cette première édition, 54 entreprises et 440 élèves ont participé et 560 entretiens ont été menés. Un début encourageant. Vous trouverez un résumé en images de ces rencontres dans les pages suivantes. D’ailleurs, les START ! Job-Dating dans les CO germanophones se tiendront début octobre.

Je vous souhaite une lecture divertissante et enrichissante.

Reto Julmy, directeur UPCF

Information
  • infopatronale
  • 27 mar 2018

Services

L’UPCF se profile en tant qu’interlocuteur incontournable pour la défense des intérêts patronaux et des PME dans des domaines tels que : formation professionnelle, soutien juridique, conditions de travail et salariales, fiscalité etc.

Lire la suite +

Conseil d'administration

Lire la suite +
Evènement

Evènements

Découvrez les prochains événements de l'UPCF et de ces partenaires dans votre région.

Lire la suite +