Intelligence artificielle: Back ou Front Office?

Actualité

Intelligence artificielle: Back ou Front Office?

L’intelligence artificielle (IA) est partout: véhicules autonomes, smartcity, reconnaissance faciale, assistant vocaux (Siri, Alexa, etc.), traduction automatique, jeux de go, d’échec ou de poker, photo retouchée en temps réel....

analyse radiologique, dépistage de maladies, médecine prédictive, justice, agriculture, administration, insurtech, fintech, écriture automatique ou œuvres d’art créées par ordinateur, industrie 4.0, etc. etc. l’IA est partout, vraiment partout.

Ça c’est pour aujourd’hui. Mais sa capacité à inventer ou plutôt à réinventer les activités humaines est telle qu’on lui attribue des pouvoirs encore plus exceptionnels. L’homme semble ainsi disparaître derrière ces objets, machines ou dispositifs électroniques qu’il a lui-même créés une fois pour éventuellement le remplacer.  
  
Ainsi, Les projets de véhicules complétements autonomes se multiplient: Drive.ai (Apple), Waymo One (Google), etc. sans oublier les constructeurs historiques avec bien sûr en tête Toyota, BMW, ou encore Renault... des milliards sont investis et la réalité va un jour –pas si lointain – dépasser la fiction. Mais ce n’est de loin pas le secteur le plus fantasmagorique: les drones font encore plus rêver surtout si l’on regarde leurs usages potentiels: taxi, poste, observation, guerre, etc.

Dans certains cas L’homme disparaît dans un back-office lointain. Il n’est plus dans l’action comme ces militaires américains qui pilotent des drones sur les champs de bataille depuis le Kansas. Telle est l’une des nouvelles réalités. Mais, à l’inverse, avec l’assistant personnel (Siri, Alexa, etc.) c’est au contraire une aide intelligente de proximité qui va nous permettre de parler toutes les langues instantanément, commander et payer en un seul clic, contacter et dialoguer à distance, apprendre, travailler et vivre sans discontinuité. L’IA est alors un instrument du « front office ». Bref un tout autre monde se dessine

Il faut tenter d’en comprendre les contours pour adapter notre vie par exemple, le travail, les loisirs, l’école, les lois, etc.  et surtout être capable de faire des choix en connaissance de cause avant que seuls les Gafa ou les chinois... en décident autrement. Une approche originale serait de définir l’avenir de l’IA à travers les concepts de back et front office rapportés à l’être humain. Je m’explique: lorsque l’IA nous aide concrètement dans nos actions, on pourrait parler d’IA sur le « front » et lorsque cela concerne des tâches exécutées en retrait ou à distance de « back ».

Ainsi un soldat augmenté par l’IA est sur le front tandis que la cyberguerre s’exécute en coulisse donc en « back ». D’ailleurs, l’IA va probablement supprimer le soldat du front. Dans la machine-outil l’IA vient en aide à la fois au technicien sur le « front » de la machine et à la fois en « back » lorsqu’il fait de la maintenance prédictive.    

On voit ainsi se dessiner des usages distincts et on comprend mieux quand et comment l’IA va à l’avenir jouer un rôle en renforçant deux composantes essentiels de la chaîne de la valeur.
Une conséquence de tout cela sera la disparition de l’intermédiation économique... en effet si le consom’acteur est présent dans la chaîne de la valeur alors les intermédiaires auront tendances à disparaître...

Qui a du souci à se faire? Peut-être: les chauffeurs, les caissières, les vendeurs mais aussi les avocats, les notaires ou les comptables. Pour les entreprises: une nouvelle chaîne de la valeur se dessine...

Source : AGEFI / 2 juillet 2019 / Xavier Comtesse

Information
  • article
  • 03 juil 2019

Conseil d'administration

Lire la suite +

A propos

L’Union Patronale du Canton de Fribourg (UPCF) est une entreprise privée au service des entreprises et des groupements professionnels.

Lire la suite +
Association

Associations

L’Union Patronale du Canton de Fribourg gère actuellement 60 associations professionnelles, 16 secrétariats de cours interentreprises, diverses commissions d’apprentissage et siège dans 7 commissions paritaires.

Lire la suite +