Coup de grâce pour une économie à terre

Actualité

Coup de grâce pour une économie à terre

La Fédération des Entreprises Romandes (FER) exprime sa vive déception suite aux récentes décisions du Conseil fédéral. La prééminence de la santé sur l’économie sans mesures d’accompagnement conséquentes est alarmante. La FER salue l’allègement des conditions d’accès aux aides fédérales mais s’étonne d’une enveloppe globale qui demeure inchangée et insuffisante. Les entreprises jugent incompréhensible le renforcement du recours au télétravail, qui n’a jamais été rendu obligatoire précédemment, sans nouvelle preuve avérée que l’environnement professionnel représente un risque particulier de contamination.

En réponse à la consultation initiée par le Conseil fédéral, la FER s’était opposée à la fermeture des magasins et des marchés ne vendant pas de biens de consommation courante et avait insisté sur la nécessité d’une indemnisation intégrale et immédiate des coûts engendrés par le renforcement de mesures. Les annonces du Conseil fédéral sont diamétralement opposées: fermeture des magasins ne vendant pas de biens de consommation courante et enveloppe globale des aides fédérales inchangée.


Les conditions requises pour qu’une entreprise ait droit à une aide pour cas de rigueur sont assouplies. C’est à saluer. Mais Ivan Slatkine, président de la FER, s’insurge : «Le Conseil fédéral s’attend à un doublement des demandes sans annoncer un centime supplémentaire d’aide. C’est tout simplement incompréhensible! Rien n’est prévu non plus pour répondre aux dommages collatéraux sur les entreprises qui dépendent des commerces. C’est un oubli regrettable.»
La FER s’était également opposée à la généralisation du télétravail. Il est aujourd’hui rendu obligatoire ce qui n’a jamais été le cas auparavant. Le port du masque devient également obligatoire dans les espaces clos occupés par plus d’une personne. Blaise Matthey, secrétaire général de la FER : «Je m’étonne de l’absence de proportionnalité d’une mesure comme l’obligation du télétravail. Et je ne comprends pas que le port du masque soit désormais obligatoire sans faire aucun cas des aménagements et équipements consentis par les entreprises pour garantir la santé des collaborateurs. Ces mesures témoignent d’un manque de compréhension flagrant à l’égard des entreprises.»


La FER réitère ici ses revendications: une indemnisation immédiate et intégrale des entreprises impactées directement ou indirectement par les décisions des autorités, à des conditions à définir, le paiement d’une partie des charges salariales par l’Etat pour les entreprises ayant recours aux RHT, l’établissement d’un mécanisme de soutien clair et durable pour les entreprises, une reprise des discussions avec les acteurs concernés pour une meilleure prise en compte des loyers et un effort plus substantiel de la Confédération sur le plan financier.

Informations pratiques
  • article
  • 13 janvier 2021

Recommandations de votations & résultats

Lire la suite +

Chambre patronale

La Chambre Patronale est l’organe politique de l’Union Patronale du Canton de Fribourg. Elle est le porte-parole des PME membres et prend les décisions pour tout ce qui concerne les consignes de vote et autres objets politiques. La défense des intérêts des PME est une des préoccupations majeures de la Chambre Patronale ...

Lire la suite +
Association

RMAF-AG20

ANNEXE 31ÈME ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DES RMAF

Lire la suite +