Besoin de soutien, mais aussi de perspectives - COMMUNIQUÉ DE LA FER

Actualité

Besoin de soutien, mais aussi de perspectives - COMMUNIQUÉ DE LA FER

Le Conseil fédéral entrouvre la fenêtre et apporte une bouffée d’oxygène indispensable à l’économie. Cela reste insuffisant. Vaccination, dépistage, réouvertures, … Aujourd’hui les entreprises et la population ont besoin d’un plan de sortie de crise qui offre des perspectives de retour plus rapide à une certaine normalité.

Cette crise sanitaire, dont on devinait qu’elle serait lourde, allait avoir un impact bien plus dévastateur qu’imaginé. Dans l’espoir que tout serait rentré dans l’ordre d’ici à l’automne au plus tard, la Suisse gérait alors la situation aussi bien qu’elle le pouvait, compte tenu du caractère exceptionnel de la situation. Des aides étaient décidées rapidement pour venir en soutien aux entreprises touchées.

Depuis, nous avons compris que l’optimisme n’était plus de mise et que nous devrions sans doute compter sur une année 2020 – mais probablement aussi 2021 pour certains – quasiment blanche. Les mesures annoncées mercredi dernier et confirmées – voire dans certains cas renforcées – ce jour par le Conseil fédéral sont donc les bienvenues. L’ouverture esquissée apporte une bouffée d’oxygène indispensable à l’économie, mais également à l’ensemble de la population, qui souffre de cette lente paralysie de la vie sociale. Mais cela reste insuffisant. Au nom des entreprises romandes, la FER demande au Conseil fédéral un plan de sortie qui offre aux entreprises comme à la population une perspective de retour plus rapide à une certaine normalité.

«Nous avons conscience que la situation sanitaire n’est pas encore maîtrisée et que les chiffres peuvent repartir à la hausse. Mais la stratégie du stop and go n’est pas viable à long terme», explique Ivan Slatkine, président de la FER, ajoutant que «le Conseil fédéral doit renforcer son action sanitaire». Cela suppose un programme de vaccination intensifié et accéléré, de manière à ce que les personnes qui le souhaitent soient vaccinées au plus vite. Cela signifie également une campagne de dépistage à large échelle, avec une reconnaissance des tests rapides et salivaires. L’accès à un passeport sanitaire permettra d’ouvrir plus largement encore les activités aux personnes vaccinées, immunisées ou encore non porteuses du virus. Il convient en outre de rendre les tests accessibles, en diminuant sensiblement leur prix, voire en les rendant gratuits. «La Confédération nous a rappelé la semaine dernière avoir débloquer 60 milliards de francs pour limiter les dommages de cette crise, ce qui correspond à environ 180 millions par jour. Et cela ne tient pas compte des dégâts collatéraux, notamment sur le plan de la santé psychologique. Un investissement conséquent sur les vaccins et les tests permettra de réduire ces coûts, en permettant aux entreprises de pouvoir reprendre leurs activités et à la population de retrouver rapidement une vie sociale aussi normale que possible», réagit Blaise Matthey, secrétaire général de la FER.

Informations pratiques
  • article
  • 24 février 2021
Association

Associations

L’Union Patronale du Canton de Fribourg gère actuellement 60 associations professionnelles, 16 secrétariats de cours interentreprises, diverses commissions d’apprentissage et siège dans 7 commissions paritaires.

Lire la suite +

Chambre patronale

La Chambre Patronale est l’organe politique de l’Union Patronale du Canton de Fribourg. Elle est le porte-parole des PME membres et prend les décisions pour tout ce qui concerne les consignes de vote et autres objets politiques. La défense des intérêts des PME est une des préoccupations majeures de la Chambre Patronale ...

Lire la suite +
Evènement

Evènements

Découvrez les prochains événements de l'UPCF et de ces partenaires dans votre région.

Lire la suite +